Comment avoir une démarche RSE concrétisée en actions à partir des données financières ?

Aujourd’hui, le service Financier de l’entreprise a pris en mains le sujet de la RSE et permet de quantifier et de recenser les points faibles de l’entreprise dans une démarche vers un développement social et durable volontaire.
A partir de là, il est nécessaire de mettre en adéquation une stratégie RSE pour identifier les axes prioritaires et mettre en place les actions corolaires.

d’allier performance voire croissance économique à bien-être et utilité sociale.

le nouvel alinéa de l’article 1833 du code civil impose à toutes les entreprises françaises de prendre désormais en compte les enjeux et conséquences sociales et environnementales de leur activité. Cette tâche constitue une obligation de moyen pour l’entreprise, est déléguée au directoire de la société ou à son conseil d’administration,

La RSE, pour Responsabilité Sociétale des Entreprises, se définit comme la volonté des entreprises à intégrer dans leur gestion globale, des enjeux sociaux et environnementales. Ainsi, l’intégration de ces valeurs exerce automatiquement une influence sur ses activités commerciales et les relations avec ses parties prenantes (associations, fournisseurs, investisseurs, etc.). Et tout cela, dans une optique de performance. Ceci implique inévitablement la présence d’un maestro capable de rallier les bouts, le stratège qui permet l’accomplissement des objectifs d’une entreprise, tout en gardant une position éthique et durable : voilà le rôle du responsable RSE.

💰 Le pilier économique

  • Satisfaire et fidéliser les clients ;
  • Assurer la qualité de service ;
  • Soutenir les fournisseurs locaux ;
  • Régler les factures dans les délais ;
  • Faire preuve de transparence auprès des investisseurs.


Le pilier social

  • Renforcer l’égalité des chances et la diversité ;
  • Garantir l’hygiène et la sécurité sur le lieu de travail ;
  • Faire respecter pleinement le droit du travail ;
  • Former le personnel.

 

🌱 Le pilier environnemental

  • Réduire les émissions des gaz à effets de serre ;
  • Utiliser les ressources naturelles de manière responsable et durable ;
  • Limiter les déchets, notamment ceux qui sont dangereux ;
  • Favoriser la diversité biologique.
  • Le pôle RSE est en liaison constante avec tous les pôles. En effet, il collabore avec l’équipe de communication sur les actions de l’entreprise à valoriser.Le pôle RSE travaille aussi avec le reste de l’équipe, managers ou salariés, en leur proposant des formations, des missions de sensibilisation au développement durable en animant des réunions.

 

Un chargé de mission a un rôle différent selon l’entreprise et l’importance que cette dernière accorde aux problématiques de développement durable.

Premièrement, il définit la politique RSE, pilote et suit la stratégie RSE. Son rôle est d’une part, d’établir les indicateurs de performance RSE : il définit ces indicateurs, collecte les données et les suit. D’autre part, le chargé de mission doit aussi se tenir au courant de l’évolution des normes et des réglementations en vigueur.

Ambassadeur RSE

Partagez cet article !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles qui pourraient vous intéresser :